Le fair play et le paintball

Foxito Paintball://Le fair play et le paintball

Hé oui faut bien qu’on en parle, y a les sagouins qui essuient les impacts et ya les autres qui sortent avant que la bille les touche. Donc on va faire un peu le tour du fair play dans le paintball.

Le fairplay c’est l’anti tarte à la phalange

Faut quand meme reconnaître que le paintballeur de base a un surplus de testostérone et un gros besoin d’adrénaline par rapport à un musicien ou à un marathonien. Donc si on veut pas tourner un nouveau American History X tous les week-end, faut se respecter un minimum avant que ça se finisse à coup de 0.8l kevlar. On se tire dessus de loin, on a pas d’arbitre personnel pour vérifier que tu t’essuies pas comme une fille de joie entre deux missions… donc fair play ou MasterKen …

Comment jouer fair play ?

On essuie pas. Jamais. Dans le doute tu demandes un check. On demande à un arbitre, à un animateur, au pire à un pote. Mais bon les potes ils veulent rarement te voir éliminer, alors ils ferment les yeux et te disent « t’as rien », mais ils essuient le rien quand mm.

On tire pas sur un gars qui se fait checker. Déjà parce que tu prends l’arbitre avec, faut pas se mentir, et parce que si y a check, ya fair play, donc sois pas le con qui pète l’ambiance. Apres si l’arbitre est un pote, et qu’il check un pote… là c’est pas interdit, c’est fortement encouragé. Mais tu dois absolument rigoler fort et les insulter en meme temps : « bande de gros » ou « rentrez vos fi*ns » ça marche bien. Si tu fais de la compet, ben ma foi vas y fais ta bitch, arrose tout le monde…

Reconnais le beau geste. Tu peux aussi checker ton executeur. Il t’a eu, pas de souci bien joué, un petit check. Ou juste la belle action, t’es pas obligé de perdre ou gagner pour reconnaitre le beau jeu. On a plus 5 ans. Et oui tu croises des gens bien meilleurs, c’est pas grave bien au contraire.

Pas de taunt / moquerie. Ne traque pas quand tu défonces la game. Bon c’est pas tous les jours que tu joues Keanu Reaves dans John Wick, mais c’est pas une raison pour faire des gestes obscènes à tout le monde en sortant du terrain. Reste humble, penses à Cantona.

Les niveaux de fair play

Niveau Bambi. Lui il hésite pas en cas de doute, il sort. Même des fois, il sort à la « bille touchée » quand tu joues « bille éclatée ». C’est aussi lui qui abandonne quand il a plus de bille, ou quand il est en lourde infériorité numérique. Pour lui le fair play passe avant le paintball. #NOTHING2WIN

Niveau Coquin. Je me range là-dedans. Le coquin, il se fait toucher : il se met à l’abri, il se check puis il sort. Sauf si tu te fais découp, là tu sors en courant la main en l’air, voir en gueulant sur tes soi-disant coéquipiers qui te « couvrent » !!! Le coquin, quand il sait que le dump arrive, il va se défendre corps et âme. Et il va accepter le dump si ça se déroule pas bien. Et accepter de sortir avec l’adversaire si ça trade ou si y a litige (le fameux « oui mais non » des vieilles pleureuses) et sans chouiner.

Niveau S*lope. Le type quoi qu’il arrive va tenter de s’essuyer. Pour ces énergumènes là, il faut automatiquement tout multiplier par 5 : 5 fois plus de temps à sortir quand il est out, 5 x plus chiant quand il touche quelqu’un. Perso, je tire 5 fois plus de billes dessus #CHASSEAUTRICHEUR. Et si je sais que je touche, je te mets double ou triple tarif, histoire que tu penses pas essuyer la flaque que je te pose, et voir te faire dégonfler le ballon qui te sert de tête parce que tu te déplaces sans toucher le sol un peu trop souvent à mon goût.

Niveau Chat-Zombie. Le type a 9 vies. A ce niveau, ca tient de la magie. Le chat, tu peux le repeindre, il continue de jouer, il s’essuie même pas. Il est en mode « Expandables » shooté aux amphétamines. Tu peux essayer de lui gueuler qu’il est touché au loader ou au lanceur, ou qu’il a prit et qu’il devrait sortir, mais il t’entend pas. Apres la partie tu peux lui dire « Hey bobby, quand je te montre ton loader en te disant T’ES TOUCHE CHECK TON LOADER, je revisite pas la Macarena, je te parle bordel ». Ben à la partie suivante ça recommence, il est dans son monde « je suis intuable, je sens pas la douleur, c’est moi le père de Rambo. » Et pour l’éliminer, ben c’est son coté Zombie : soit tu lui mets un vrai carreau plein milieu de masque, soit tu peux aussi lui mettre arrière de crane / oreille / jugulaire. Ca marche aussi. Au final, soit tu le rends aveugle à coup de facial, soit tu le secoues avec des pics de douleur… #lecraneourien

Conclusion

Bon on rigole, mais c’est un peu ça le fair play dans le paintball : quand il n’y en a pas, c’est bien moins fun… Alors oui un cheater, on peut lui tirer dessus plusieurs fois sans avoir à lui courir après ou à le chercher aux 4 coins du terrains, mais bon ça perd fort de son intérêt. Et puis bon, ça arrive de pas sentir ou voir une bille te toucher, faut accepter que réciproquement ça arrive à ton adversaire… Si ça arrive plusieurs fois, ben déjà tu sais que c’est pas un bambi player et qu’il va falloir jouer plus pour ce monsieur 😉

Comme d’hab, partage si tu as aimé, ou pas. Mais partage quand même cet article sur ton Facebook 😉

2018-12-06T05:36:45+00:00

À propos de l'auteur :

Joueur de Paintball en Ardèche (Vallon-Pont-d'Arc) et dans l'Hérault (Montpellier), j'édite ce blog par passion pour le paintball. N'hésitez pas à me contacter !