Le vrai manuel du Dye DAM

Foxito Paintball://Le vrai manuel du Dye DAM

Le manuel du Dye DAM en français accompagné de conseils utiles pour utiliser le lanceur dans des conditions optimales.

Table des matières


Instructions de base

    • Le DAM fonctionne à l’air ou au nitrogen. JAMAIS DE CO2.
    • Ne jamais excéder une pression d’entrée supérieure à 850PSI. La pression de service en sortie d’usine et de 150PSI
    • Ne pas excéder une vélocité de 285FPS lors de température normale. Il est conseillé de réduire la vélocité lors de températures plus basses ou de tirs à cadence très élevée.
    • Effectuer la maintenance du lanceur fréquemment avec de la graisse de haute qualité (la graisse Dye intègre de la malicotte dans sa formule, parfait pour le DAM).

Panneau de contrôle

Le panneau de contrôle permet d’effectuer presque toutes les actions sur le lanceur : mise en service, extinction, configuration, selection du mode de tir. Son fonctionnement est très simple : 3 boutons + un combo de boutons

  • Bouton 1 : power
  • Bouton 2 : sélection du mode de tir
  • Bouton 3 : controle des yeux
  • Combo Bouton 3 + Bouton 1 : mode configuration

Mise en service / extinction

Mise en service
Presser le bouton 1 jusqu’à ce qu’une LED bleu s’allume (démarrage de la carte appelé « boot » en anglais). Une fois le boot terminé, la LED de droite (la plus a droite de toutes les LEDs) doit s’allumer en rouge (pas de bille détectée) ou en vert (bille détectée).

Extinction
Presser le bouton de gauche jusqu’à extinction des LED.

Conseils : Avant la mise sous air, certains techniciens conseillent de mettre une goutte d’huile dans l’ASA pour fluidifier la graisse dans le lanceur. Donc mettre une goutte, tirer une dizaine de fois a vide chargeur vers le haut et canon vers le bas. Pour autant il n’est pas recommandé de mettre de l’huile dans le canon, donc soit vous le nettoyez après l’opération, soit vous le remplacez par un canon que vous n’utilisez pas, juste pour effectuer cette opération. Parce qu’il n’est pas non plus recommandé de tirer sans canon sur un electro-pneumatique.
Apres avoir enlever l’air (via le ON / OFF ou en devissant la bouteille de l’adaptateur AirThru), il recommandé d’effectuer quelques tirs à vide pour évacuer l’air résiduel dans la ligne d’air du lanceur.

A noter : le lanceur se met en veille après 10 minutes d’inactivité.

Sélection du mode de tir

Le lanceur Dye DAM dispose de 3 modes de tir sélectionnables en jeu * . Pour changer de mode de tir, pressez le second bouton. Pressez encore pour passer au mode suivant.

  • 1 LED bleue : semi auto (mode 1)
  • 2 LED bleues : rafale de 3 (mode 2)
  • 3 LED bleues : full auto (mode 3)

A noter : le mode 1 est toujours en semi auto et n’est pas configurable.

* Les modes 2 et 3 sont configurables si les switch sur la carte sont également bien positionnés.

Indicateur des LEDs

Ci-dessous les couleurs de LEDs disponible en mode « normal ». D’autres couleurs peuvent apparaitre sur les LEDs lorsque vous êtes en mode « Configuration »

  • Bleu : démarrage du DAM
  • Rouge : Pas de bille détectée – les yeux sont activés
  • Vert : Bille détectée – les yeux sont activés
  • Rouge clignotant : les yeux sont désactivés
  • Vert clignotant : les yeux ne fonctionnent pas, sont sales ou bloqués
  • Bleu clignotant : batterie vide, changez les piles le plus rapidement possible

Pour désactiver manuellement les yeux, maintenez une pression sur la LED de droite jusqu’à ce que la LED émette un clignotement rouge. Meme opération pour les ré-activer.

A noter : les yeux sont toujours activés lors du démarrage de la carte du DAM.
A noter bis : une pile usagée peut causer une désactivation des yeux, et engendrer quelques problèmes de comportement du lanceur.

 

Réglage de la carte

Modes disponibles

5 modes sont disponibles en incluant les 2 switch présents sur la carte.

  • Sensibilité de la gachette
  • Dwell
  • Cadence de tir (bps)
  • Mode de tir : pour configurer les modes de tir
  • Réglages d’usine : pour utiliser les réglages d’usine
  • Blocage de configuration : pour désactiver le mode configuration

Enlever la poignée

Cette opération n’est nécessaire que pour accéder aux switch présents sur la carte. Si les switch sont bien positionnés, la carte est configurable sans enlever la poignée.

  1. Enlever le magwell
  2. Enlever le cache ou la crosse ou l’adaptateur AirThru
  3. Ouvrir la poignée et desserrer la vis maintenant les 2 fils de la pile pour qu’ils puissent coulisser
  4. Enlever la vis située en dessous de la sortie d’air pour la crosse. A ce stade, la poignée ne devrait plus être solidaire du corps du lanceur.
  5. En prêtant attention aux fils de la pile et à la poignée, déclipser les fils de la pile de leur emplacement sur la carte.

Configuration des switch

Switch 1 : définit les réglages d’usine
Switch 2 : définit le mode configuration. Ils sont OFF s’ils sont en avant et ON s’ils sont en arrière. Donc :

  • 1 ON et 2 OFF : Réglages d’usine (à utiliser en cas de problèmes techniques)
  • 1 OFF et 2 OFF : Mode configuration utilisateur (par default)
  • 1 OFF et 2 ON : Blocage de configuration

Donc pour pouvoir régler les différents paramètres, les switch doivent être en mode « configuration utilisateur », donc « switch 1 OFF » et « switch 2 ON ».

11109108_10206879597415421_3220471858027818108_n

Entrer dans le mode configuration

Pour entrer dans le mode configuration, il faut éteindre le lanceur puis maintenir une pression sur le bouton 3 et le bouton 1 simultanément. Les LEDs vont faire le tour de toutes les couleurs pour indiquer le passage en mode configuration.

Le mode configuration dispose de 6 réglages différents paramétrables indépendamment. Pour passer d’un réglage à l’autre, presser puis relâcher la gâchette. Pour sortir du mode configuration, il faut eteindre le lanceur en pressant le bouton 1.

Changer la valeur d’un des réglages

  1. Actionner la gâchette pour passer d’une couleur à l’autre jusqu’à trouver la couleur (réglage) recherché.
  2. Maintenir la gâchette jusqu’à ce que la LED commence à clignoter.
  3. La LED va clignoter en indiquant la valeur précédente puis va s’arrêter. Il est nécessaire de compter le nombre de fois que la LED va clignoter, car une fois le clignotement terminé, il est obligatoire d’actionner la gâchette pour entrer la nouvelle valeur (sous peine d’avoir une valeur de 1 nouvellement enregistrée). Pour conserver le réglage précedent, actionner la gâchette pour entrer la valeur précédente puis cesser de presser la gâchette une fois la valeur saisie.
  4. La LED va clignoter de toute les couleurs pour signaler qu’elle a bien enregistrée la nouvelle valeur, puis va repasser au vert pour permettre de changer un autre paramètre (retour étape 1).
  5. Pour sortir du mode configuration, il faut etaindre le lanceur.

Par exemple, je veux changer mon dwell. Lanceur éteint, je presse les deux boutons 3 et 1 pour passer en config. La LED clignote de toutes les couleurs puis passe au vert (mode sensibilité gâchette) j’actionne la gâchette, la LED passe au rouge (mode DWELL) donc je tire et maintient la gâchette, la LED se met a clignoter, je lâche la gâchette et compte combien de fois elle clignote. Lorsqu’elle s’arrête, j’actionne la gâchette 18 fois et je m’arrête. la led clignote de toute les couleurs et repasse au vert. J’éteins le lanceur pour sortir sur mode config. Voila mon dwell est changé.

Blocage de configuration

Pour bloquer le mode configuration, poussez le switch 2 en position OFF (switch 1 ON).

Réglages disponibles

LED Verte : Sensibilité de la gâchette

  • Valeur de 1 à20 (réglages d’usine : 3)
  • Cette valeur définit le temps pendant lequel la gâchette doit être relâchée avant le tir suivant.

A noter : dans certains cas de valeurs très basses, le lanceur peut enregistrer plus d’actions de gâchette que les actions réellement effectuées : cela peut engendrer un mode « full auto », même en mode 1 (semi auto). Pour corriger cela,il faut enregistrer des valeurs plus élevées.

LED Rouge : réglage du Dwell

  • Valeur de 1 a 30 (réglages d’usine : 20)
  • Cette valeur définit les temps durant lequel le solénoide va être activé.

Etapes à suivre pour régler le DWELL :

  • Vider le loader
  • Mettre le Dwell a 10 et commencer à essayer de tirer
  • Lorsque le lanceur commence à tirer, ajouter des billes et passer au chronographe (chrony)
  • Continuer à monter la valeur du DWELL jusqu’à ce que la vélocité ne monte plus

Valeurs conseillées du DWELL

  • Température élevée : 16
  • Température normale : 18
  • Température basse : 20 – 22

LED Bleue : Rate Of Fire – ROF (cadence de tir, équivalent au BPS)

  • Valeur de 1 à 45 ( réglage d’usine: 20 équivalent a 12.5BPS)
  • Attention, une valeur de 15 n’équivaut pas a 15 BPS. Se reporter au tableau pour voir les équivalences.

A noter : augmenter la valeur du ROF augmente les chances de casse de billes

LED Violette : Mode de tir paramétrable 1

Il s’agit ici de régler le second mode de tir du DAM (celui correspondant au « 2 LEDs bleues »)

  • Valeur de 1 à 4 (réglage d’usine : 1)
    • valeur 1 : 3 round burst (rafale de 3)
    • valeur 2 : Full Auto avec premier tir de sécurité
    • valeur 3 : mode PSP
    • valeur 4 : mode Millenium

LED Jaune : Mode de tir paramétrable 2

Il s’agit ici de régler le 3eme mode de tir du DAM (celui correspondant au « 3 LEDs bleues »)

  • Valeur de 1 à 4 (réglage d’usine : 2)
    • valeur 1 : 3 round burst (rafale de 3)
    • valeur 2 : Full Auto avec premier tir de sécurité
    • valeur 3 : mode PSP
    • valeur 4 : mode Millenium

LED Blanche : Blocage du sélecteur de tir 

Ce paramètre permet de bloquer le Dam sur le dernier mode de selection de tir activé.

Par exemple : si le lanceur doit être utilisé lors d’un tournoi PSP, veuillez suivre cette procédure :

  1. Programmer le mode de tir paramétrable 1 avec la valeur 3 (mode PSP) puis sortir du mode configuration.
  2. Allumer le lanceur et passer le sélecteur de tir sur le mode 2 (2 LEDs bleues) pour mettre le lanceur en mode PSP.
  3. Ré-entrez dans le mode configuration, sélectionner le réglage « LED Blanche – blocage du sélecteur de tir » et passer sa valeur à 2. Une fois sorti du mode configuration, le sélecteur de tir sera bloqué sur le mode PSP.
  4. Pour complètement bloquer le changement de config, vous pouvez passez le switch 2 de la carte sur OFF.
  • 2 valeurs disponibles
    • Valeur 1 : mode normal
    • Valeur 2 : mode Blocage

Réglage de la gâchette

La gâchette se règle à l’aide des 2 vis situées juste au dessus de la gâchette sur le coté gauche du corps du lanceur..

Régler la position de la gâchette

La vis de gauche permet de régler la position de la gâchette sur l’axe X.
A noter : si la vis de gauche est trop vissée (ou dévissée), il se peut que le lanceur refuse de tirer.

La vis de droite permet de régler la « détente » et le chemin à parcourir après avoir tirer.
A noter : si la vis de droite est trop vissée, il se peut que le lanceur refuse de tirer, si elle est trop dévissée,  la carte du lanceur risque d’etre endommagée .

Ajuster la tension du ressort de la gâchette

Pour ajuster ce réglage :

  1. Ouvrir la poignée du lanceur.
  2. Tourner la vis dorée (situé à coté des fils et de la vis qui maintient les fils de la pile)
    1. dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour réduire la tension du ressort.
    2. dans le sens des aiguilles d’une montre pour augmenter la tension sur la gâchette.

A noter : ne pas trop dévisser cette vis où le bolt va mal se comporter. Assurez vous de toujours avoir 4 ou 5 tours de reserve. Si vous trouvez que la tension est toujours trop faible, vous pouvez trafiquer le ressort avec du « frein filet ». Assurez de savoir ce que vous faites.


La batterie / pile

La batterie (pile carrée 9V) est annoncée comme ayant une autonomie de 40000 tirs. Notez que la différence entre deux batteries de bonne ou mauvaise manufacture est substantielle. Il est fortement conseillé d’utiliser des piles alcalines de bonne qualité ou des lithium ion. Il est également recommandé de retirer la pile du lanceur en cas d’inactivité prolongée (un mois).

A noter : La batterie ne tient pas 40000 tirs, pas même la moitié.
A noter bis : si le lanceur ne fonctionne plus avec les yeux activés ou que la gachette fonctionne mal, un changement de pile est recommandé.


Le Bolt

Il est important de conserver son bolt proprement nettoyé et graissé. Il est conseillé de le nettoyer et de le graisser après chaque journée d’utilisation.

Versions de bolt

11167966_10152874866617569_3173363309414622987_n

Le « kit bolt » est composé de 3 parties (bolt can et manifold) qui montées ensemble avec le régulateur forment une seule pièce, le « kit bolt ». Pour démonter ce « kit », retirer le joint bleu le plus en avant de ce kit. Une fois ce joint retiré, dévisser le Can et sorter le bolt du manifold pour nettoyer et graisser le tout.

Fonctionnement du Kit Bolt

L’air est fourni par 2 entrées dans le « kit bolt » :

  • A l’arrière, l’air est acheminé via le régulateur et le manifold, et remplit la chambre autour du manifold.
  • A l’avant, l’air est acheminé via le solénoide dans la Can. La pression dans la chambre pousse alors le bolt en avant (ne rencontrant plus la force exercée par la pression qui était dans le Can). Lorsque le DAM tire, le solénoide s’active et l’air à l’intérieur de la Can est vidangé. (c’est cette vidange que l’on entend après extinction du lanceur) La pression créée par cet air dans la chambre pousse le bolt en avant. Une fois que le bolt a parcouru la moitié de son chemin, l’arrière du bolt ferme l’arrivée d’air dans la chambre. Une fois que le bolt a atteint sa position la plus en avant, la valve du bolt est ouverte et l’air de la chambre passe à travers le bolt et souffle la bille. Le solénoide est ensuite désactivé et l’air est de nouveau acheminé à travers le solénoide vers la Can. Cela oblige le bolt a retourné dans sa position arrière et la chambre à se remplir.

Entretien / maintenance

L’entretien basique du Bolt consiste a nettoyé toutes les surfaces des debris peinture et saletés présentes, checker l’intégrité des joints, s’ils sont entaillés ou abîmés et de les changer si nécessaire. Puis d’appliquer une fine couche de graisse sur toutes ces surfaces. Avant de remettre le « kit bolt » en place, vérifier que toutes les différentes pièces sont bien vissées les unes avec les autres, sans pour autant trop les vissées et qu’elles soient bien graisser.

Si le bolt n’est pas bien entretenu, la vélocité sera moins régulière, les fuites feront leur apparition et certaines pieces physiques pourront meme être endommagée.

Liste des joints (O-ring)


Le régulateur

Réglage de la vélocité

La vélocité du DAM est réglable en ajustant la pression dans le régulateur. Le régulateur est réglé en sortie d’usine a 150PSI, ce qui donne une vélocité autour des 285 FPS.
Pour régler cette vélocité : utilisez une clé allen 3/16″ que vous glissez dans le trou du Back Cap. Tournez dans le sens des aiguilles d’une montre pour baisser la vélocité et dans le sens inverse des aiguilles pour monter la vélocité

Conseil : ne vous trompez pas de clé Allen, la grosse clé sert à retirer l’ensemble « kit bolt + régulateur », l’autre qui se glisse dans le meme trou sert à régler la vélocité.

Entretien / maintenance du régulateur

Pour que le DAM fonctionne de façon optimale, il est essentiel que la pression dans le marqueur reste régulièrement la même. L’entretien principal nécessaire au régulateur est un bon nettoyage des debris et saletés. Un entretien plus poussé devrait être effectué tous les 12 mois par un technicien ou si la pression de sortie du régulateur n’est plus régulièrement la même. Cette pression peut être vérifiée avec un testeur de régulateur (vendu séparément).
A noter : le régulateur a une période de rodage de 2000 tirs avant d’atteindre ses meilleures performances.

Démontage du régulateur

  1. Une fois le « kit bolt » du DAM enlevé, dévisser les 3 vis qui retienne le tool-less back cap. Les vis disposent de frein filet et seront difficile à retirer. Lors du remontage, remettre du frein filet et laisser sécher. Puis revisser les vis assez profondément pour vider la chambre mais pas trop pour permettre au Back Cap de glisser.
  2. Utiliser une paire de pince à circlip pour enlever le C-clip dans le Back cap Housing.
  3. Dévisser la housse de siege du corp avec une clé Allen 3/16″

pince a circlip

Changement du siège du régulateur

  1. Retirer l’ancien siège de la housse avec un outil pointu
  2. Insérer le nouveau et pousser le avec un outil plat

Il se peut que le siège ne se positionne parfaitement qu’au bout de 2000 tirs dans sa housse. Il s’agit de la période de rodage. Pensez à graisser le joint 010 sur la vis avant de remonter le tout. Un démontage plus poussé (pour accéder aux pièces internes du régulateur) devrait être effectué par un technicien.


Les chargeurs

Le lanceur reçoit par defaut les chargeurs Dye et fonctionne en Magfed dès sa sortie du carton. Les chargeurs sont compatibles avec les billes classiques ainsi qu’avec les projectiles de type First Strike.

Rechargement

  1. Mettre un masque et placer sa main devant le capot.
  2. Presser le rail du capot jusqu’en bas pour ouvrir le capot et voir le bumper (la pièce qui pousse les billes).
  3. Présenter une bille au dessus du bumper et pressez fermement. Les FS doivent être orientées vers le centre. Le capot retient automatiquement les billes pour qu’elles ne soient pas éjectées.
  4. Charger 5 ou 10 billes suivant la capacité de votre chargeur. La dernière pression sur les billes enclenchera la pièce qui retiendra le ressort qui pousse le bumper et les billes (pour qu’elles ne s’abiment pas lors d’un stockage prolongé).
  5. Sans toucher au capot, presser le « bouton » situé en dessous du rail du capot. Cela relâchera le capot et fermera la chambre.
  6. Répéter l’opération pour l’autre chambre du chargeur.
  7. Le chargeur est prêt à être utiliser

A noter : Une fois chargé, toucher le rail du capot du chargeur provoquera l’éjection des billes, il est recommandé de porter un masque et de ne pointer personne lors du rechargement.

Utilisation de chargeur en jeu

  1. Insérer le chargeur dans le magwell
  2. Slider le switch OnTheFly (sur le coté gauche du corp du lanceur) sur la position chargeur
  3. Vider la chambre du chargeur en tirant 5 ou 10 billes
  4. Libérer le chargeur à l’aide du bouton situé en avant de la gâchette sur le magwell
  5. Renverser le chargeur et insérez le dans le magwell
  6. Vider la seconde chambre du chargeur

Entretien /maintenance des chargeurs Dye DAM

  1. Vider le chargeur le cas échéant et laisser le capot ouvert
  2. Ouvrir la porte d’accès située en bas du lanceur (attention elle ne sort que dans un seul sens) ce qui va libérer le ressort et bumper qui vont sortir de leur chambre
  3. Nettoyer l’intérieur du chargeur, le bumper et le ressort, entretenir le ressort,
  4. Ré-assembler le tout, remettre en place et fermer la porte d’accès.

A noter : il est recommandé de stocker les chargeurs vides pour éviter toute tension sur le ressort. Stocker le chargeur plein imprimera une pression sur le ressort ce qui l’assouplira dans le temps et affectera le feed.
A noter bis : Les chargeurs Dye DAM ont la réputation d’avoir des ressorts assez durs. Il est recommandé d’utiliser des billes à coque dur lors de l’utilisation de chargeur.

Conseil : si vous avez de la casse dans le pipe du lanceur à cause de la tension du ressort du chargeur, conservez les un moment sous pression (chargé de bille ou bloqué au fond du chargeur en poussant avec un swab). Si la tension reste trop forte, vous pouvez changer les ressorts pour d’autres ressorts plus souples (rap4 par exemple)


Les yeux Anti-Chop / Ball Detent du Dye DAM

Fonctionnement

Le système Anti-Chop Eye (ACE) empêche le DAM de tirer lorsqu’une bille n’est pas totalement chambrée face au bolt grâce aux yeux (un émetteur et un receveur) qui émettent un « rayon » au travers de la chambre. Donc si les yeux sont en « mode actif », le signal des yeux doit être coupé (par une bille) pour autoriser le lanceur à tirer.Entre chaque tir, avant que la bille suivante ne soit chambrée, les yeux doivent se voir. Si les yeux sont sales et que les yeux ne se voient pas entre chaque tir, la LED va commencer a émettre un clignotement VERT. Le plus souvent ce clignotement est causé par de la peinture, liée une casse de bille dans la chambre, ce qui empêche les yeux de se voir. Le lanceur va automatiquement baisser la cadence de tir pour prévenir de plus de chop de billes. Vous pouvez contourner cette sécurité en jeu en désactivant les yeux du marqueur.

Système auto-nettoyant

Le joint du bolt, en passant dans le cylindre du pipe, nettoie automatiquement la graisse, peinture ou saletés pouvant bloquer les yeux. Il suffit de tirer pour nettoyer le ACE, dans le cas ou cela ne suffirait pas, utilisez un swab.

Conseil : en cas de clignotement vert en cours de jeu, enlevez le chargeur, passez le switch OnTheFly en mode Chargeur, desativez les yeux, passez en mode full auto, et tirez quelques rafales a vides pour tenter de nettoyer les yeux avec de l’air et du bolt. Reswitchez si besoin, et réactivez les yeux, tirez une paire de bille et croisez les doigts pour que les yeux soient « nettoyés ».

Entretien / maintenance et changement du ball detent

  1. Enlevez le garde main le cas échéant (2 vis situé en haut et en bas de la base du garde main).
  2. Retirez le magwell (non obligatoire, mais tellement plus pratique, 4 vis de part et d’autre de la plaque du magwell). Attention à ne pas sectionner les fils des yeux lors de cette opération.
  3. Dévissez la vis la plus en avant sur le rail picatinny du haut (cette vis retient la piece où se visse le canon)
  4. Retirez le canon et la pièce retenant le canon. Cela doit libérer le pipe / ball detent et sa plateforme
  5. Nettoyez toutes ses pieces avec un chiffon microfibre, ces pieces peuvent devenir opaques avec le temps, il est intéressant de les préserver. Vous pouvez changer votre ball detent (piece orange ou rouge) à cette étape.
  6. Pensez à nettoyer l’intérieur du lanceur précautionneusement.
  7. Placez le switch OnTheFly sur la position « chargeur » et remontez toutes les pièces en veillant à bien positionner l’entrée du pipe vers le coté « chargeur ». replacer le canon et son pas de vis femelle à sa place, il doit coulisser dans la plateforme ACE. A ce stade vous devriez pouvoir tester le switch OnTheFly pour tester que le pipe est bien placé et tourne bien. Si tout est bon, revissez la vis précédemment dévissée lors de l’étape 3 (celle du canon).

A noter : il existe de nouveaux « Ball Detent » de couleur rouge, qui maltraite moins la bille lors de son passage.


Le Airport – ON OFF

Démontage du UL Airport

Pour démonter le UL Airport, il est recommandé d’utiliser l’outil présent dans le Dye MultiTool (non fourni avec le lanceur) .

  1. Placer le levier de l’airport sur off
  2. Insérer l’outil dans le siege du pin et dévisser pendant 4 tours (sens inverse des aiguilles)
  3. Retirer le siège le pin et le joint 005 (jaune). Il se peut que le pin et le joint ne sortent pas avec le siege :utiliser des outils pour sortir ces éléments sans les abîmer.

Remontage du UL Airport

  1. Graisser le joint 005 (jaune) et replacer le dans le corps du Airport. L’utilisation d’un outil divers peut être utile pour le replacer dans la bonne position.
  2. Replacer le pin dans le siege et visser pendant 4 tours (sens des aiguilles)

 

2018-02-13T12:20:39+00:00 Mots-clés : , , |

À propos de l'auteur :

Joueur de Paintball en Ardèche (Vallon-Pont-d'Arc) et dans l'Hérault (Montpellier), j'édite ce blog par passion pour le paintball. N'hésitez pas à me contacter !