Les canons de paintball

Navigation:Accueil/Test de matériel - Reviews/Les canons de paintball

L’un des paramètres les plus importants intervenant dans la précision d’un tir de paintball reste la relation « billes / canon ». Je vais essayer de vous en dire un peu plus sur le canon : materiaux, percage, longueur, inserts, embases, custo… Désolé pour le canon ci-dessus on en reparle pas plus bas…

Guide ultime pour tout savoir sur les canons de paintball

Vu que l’article fait 3kms de long, j’ai fait une petite table des matières.

Il est clair que tous les joueurs réguliers de paintball connaissent déjà tout ça, mais vous trouverez peut-être une info ou une photo inconnue 😉 et pour les nouveaux joueurs, je pense que toutes les notions de base liées à nos canons sont abordées, une fois que vous aurez lu touuuuut ça, attendez 2 heures avant d’aller sur www.PasDeShopPourSponsoriserCetArticleCaCraintDuCul.com et de faire chauffer le Paypal.

Les différents matériaux utilisés pour fabriquer les canons de paint

Les matériaux utilisés pour fabriquer nos magnifiques canons de paintball sont choisis d’après les propriétés / caractéristiques suivantes :

  • Leur poids : pas vraiment besoin d’explications, plus c’est léger et plus cela sera agréable et accessible à tous.
  • Leur solidité : il faut aussi qu’ils soient costauds nos canons. Vu le nombre de fois où il me sert a faire des carottes de terre. C’est important de connaitre la composition du terrain de jeu.
  • Leur facilité d’usinage : autant utiliser un matériau qui ne nécessite pas de machine spéciale et/ou coûteuse, qui se « travaille » facilement et rapidement.
  • Leur capacité à être colorer / designer / customiser : si on ne peut pas les faire joli, ca va être compliquer de les vendre au milieu de la concurrence. J’aurais pu lié ca à l’usinage, mais comme je compte parler de l’anodisation et de la fibre de verre plus loin… 😉
  • Leur coefficient de frottement (cinétique) : pour faire simple, tu prends du papier aluminium de cuisine, si tu fais glisser ton doigt sur chacune des faces, tu verra que ça ne glisse pas pareil. Parce que les coefficients de frottement sont différents sur chacune des faces, elles ne sont pas usinés / traités de la même façon. Ben c’est pareil pour les canons : quand tu met la feuille d’alu dedans, faut pas se tromper de face 😉   Je m’excuse pour cette explication auprès de ceux qui savaient ce que c’était…
  • Le coût des matières premières : « faut bien marger sinon on fait des canons en alu classique hein »

Donc voici les choix de matériaux des fabricants classés par ordre de… « en vrac » :

Canon en alliage d’aluminium

aluCanon « Lapco STR8Shot » aluminium – pas Tibérius

L’alliage d’aluminium est le choix de matériau le plus fréquent pour fabriquer un canon de paintball. L’alliage d’aluminium est léger, assez peu coûteux et facile à usiner. Lorsque les canons de paintball en « aluminium » sont usinés à la perfection, ils donnent de très bons résultats.

Canon en acier inoxydable

acier

Inserts « FREAK » acier (inoxydable)

Les canons de paintball en acier inoxydable ont eu une durée de vie assez courte dans le monde du paintball car il n’y avait pas beaucoup d’avantages comparé à l’aluminium. Les canons de paintball en acier étaient beaucoup plus chers à produire et à vendre pour les raisons suivantes :

  • environ 4-6 fois plus lourd qu’un canon en aluminium.
  • usinage à des vitesses lentes qui diminuent considérable les capacités de production.
  • coût des matières premières.

Canon en titane

titatium

Back « DYE UltraLite DUST Titanium » titane – pas Cocker

Un autre matériau qui n’a pas duré longtemps. Un peu plus léger que l’aluminium, la disparition de ses canons est liée au coût des matières premières et au temps d’usinage. Et aux joueurs qui n’étaient pas intéressés par des tarifs trèèèès élevés.

Canon carbone

carboneCanon « Death Stix » carbone – Pas A5

Le matériau le plus récent et novateur utilisé pour la production de masse de canons de paintball. Plus léger que les canons en titane et plus solide que l’aluminium, les canons en carbone sont très performants mais restent assez chers, du au coût du matériau élevé et sûrement à l’effet de mode aussi.

Canon céramique

ceramic

Canon « J&J paintball » céramique – pas A5

Les canons en céramique sont plus légers que leurs homologues métalliques. Certains d’entre eux sont auto-nettoyant, ce qui peut être un avantage majeur en cas de casse. Les canons en céramique sont généralement silencieux et très solides. Certains modèles de canon peuvent avoir un calibre plus étroit que la moyenne, destiné à augmenter la précision mais qui peut causer davantage de casse de billes. A noter que ce type de canon est de plus en plus populaire parmi les joueurs.

Canon laiton

laitonInsert « FREAK » laiton

Le laiton a un des coefficients de frottement parmi les plus bas des types de métaux utilisés pour fabriquer des canons, ce qui signifie que les billes sont en mesure de sortir du canon à une vitesse fulgurante. Cependant, le laiton comme l’acier inoxydable est lourd par rapport à l’aluminium et c’est aussi le moins solide de tous ces métaux. Très rares, les canons en laiton nécessitent un entretien régulier pour fonctionner parfaitement.

Canon en plastique / composite / polymère

Les canons en plastique sont utilisés sur des marqueurs « premiers prix » (et encore). C’est de la m…de en barre. Je vous mets une video où le gars le fait littéralement explosé sur un tir en slowmotion, dans un aquarium.

Canon kevlar

kevlar

Canon « Blackcell C-Series » par « Special Ops Paintball » et « Stiffi »

Mouais, surtout qu’il est utilisé comme une fine couche dans les multiples materiaux du canon. Un peu comme si c’etait juste pour pouvoir le noter dans la colonne « Marketing »… a ranger dans le vanity-case pour la fashion week.

Canon nickel

nikelBack « Custom Products » Nickel – Pas A5

Je n’ai pas trouvé beaucoup d’info sur le nickel sur le web, a part un coefficient de frottement bas. J’ai vu qu’ils sont fabriqués sur demande, donc j’imagine que soit l’usinage est long soit le cout des matières premières est élevé. Par contre les retours des joueurs sont juste excellents, à en croire les avis sur les sites US. Je me suis encore fait avoir par l’astroturfing ?

Canon avec fibre de verre

fibre de verreCanon « DYE Boomstick Edition limitée GF (GlassFiber) » Fibre de verre sur le Back – Pas Cocker

C’est tout récent, mais c’est uniquement pour les soirées costumées 😉 . De ce que j’ai pu trouver sur le net, la bille ne touche jamais la fibre qui ne sert qu’à l’aspect extérieur du canon. La fibre de verre a été choisie pour ses propriétés de poids, très légère, et pour la simplicité d’usinage / customisation. Je me moque un peu parce que je joue dans la foret / garrigue, alors le pingouino qui se pointe avec son joujou « Chrome et Lime » … Mais faut avouer que c’est joli, très très performant et pas donné, ca me fait penser à un mac Pro xD et donc à ça aussi en passant.

Canon papyrus

papyrus

Je le note parce que quand ça sera la mode, on trouvera bien une marque pour en foutre autour d’un tube d’aluminium. Ouais énumérer les matériaux ca m’a usé.


Les diamètres / calibres de canons

Les calibres des billes de paintball varient non seulement de marque de bille en marque de bille, mais il varie souvent au sein même de la même catégorie de bille de la même marque (Lot différent qu’on nous dit). En attendant que nos frenchies nous proposent de la Spherical avec son diamètre parfaitement absolument régulièrement identique sur tous les cartons…
@spherical : ca voudrait dire que c’est fini les embases, inserts, back et tout le tremblement ? Ca voudrait dire que vous comptez révolutionner le marché des canons (et envoyer la moitié des marques/entreprises en « reconversion » ) ?? OK, merdez pas le diamètre de la bille s’il vous plait 😉

Sinon les diamètres vont de 0.679 à 0.695 si je ne me trompe pas. La tendance est quand meme à la petite bille, on ne voit que très rarement des billes 0.690… En tout cas dans les billes que l’on utilise dans le paintball camo.


Les différents types de perçage

L’objectif du perçage sur la partie avant du canon, le « front », est de réduire le bruit et de réguler le flux d’air avant l’expulsion du projectile en sortie de canon, en permettant à l’air de s’échapper d’un façon ordonnée.

Certains style de perçage sont d’ailleurs brevetés pour leur capacité à réduire de significativement le son lors du tir.

 

Straight – Freak – Inline

straight

All American

allamerican

C’est le percage hélicoïdale. Réputé pour etre le canon le plus silencieux de tous, car il s’agit de celui qui possède le plus de trous de percage. C’est donc aussi celui qui a le plus de perte d’air donc qui transmet le moins de vélocité.

Teardrop / Progressive

teardrop

C’est un percage type AllAmerican mais avec des trous « évasés » sur un ou plusieurs cotés. Si je ne me trompe pas , le teardrop est aussi conique en sortie, un peu comme un tromblon, pour améliorer la précision.

Rain

Le percage Rain, c’est 0 trou. je vous met pas de photo d’un tube hein.

Weather

weather

???


La longueur du canon

longueur

Ca pourrait commencer comme une blague de beauf… Plus le canon est long…
Généralement et pour des besoins classiques (hors custo, sniper, cqb, etc) les canons n’excèdent une certaine longueur : le but d’un bon canon étant de guider la bille avec un minimum de frottement, on comprend rapidement que plus le canon est long et plus la bille a de chance de frotter. Et plus le canon est court et moins la bille sera guidée. On considère que le juste milieu se situe entre 10 et 16 pouces pour la longueur totale du canon.

Il a été prouvé qu’une certaine distance est nécessaire pour que la bille puisse atteindre sa vitesse optimale généralement définie entre 8 à 10 pouces, toute partie supplémentaire est utilisée dans d’autres buts : réduction sonore, facilité de visée (on m’a donnée l’exemple du fusil de chasse), design…

Sinon on trouve des canons de 6 a 22 pouces. Bon après il existe des adaptateurs pour relier deux canons ensemble, on peut faire des trucs de débiles géniaux.

Afin d’éviter tout débat inutile, la bille n’est pas sensé rebondir dans le canon. Dans le cadre où cela arriverait (et cela arrive tant que l’on n’utilise pas du materiel HighLevel et des billes parfaitement cheres rondes) , les rebonds sont censés se situer dans la premiere partie du canon, d’ou les back type « boomstick » ou insert « laiton » ou « acier » qui présentent un coefficient de frottement plus bas.


Les différents pas de vis

pas-de-vis

 

Pas Cocker / AC

  • BT TM-7, TM-15, SA-17, Dfender
  • Azodin Kaos – Blitz – KP et KP+
  • Proto SLG – PM et PMR
  • WGP Worr Machine – Synergy
  • Dye DM – Dye NT – Dye DAM
  • Planet Eclipse Etek – Ego – Geo
  • Invert mini
  • Dangerous Power G3, G4, Threshold, Fusion F8, Fusion FX et Rev-I
  • MacDev Cyborg, Cyborg RX, Droïd, Clone
  • Vanguard AR-V
  • Bob Long

Pas A5

  • BT Combat / BT4 combat
  • BT Omega – BT4 Assault – BT ERC – BT Delta et Elite
  • Milsig
  • Tippmann A5 – Tippmann MM-1000 – Tippmann X7 – Tippmann Phenom
  • Valken SW1

Pas Tippman 98

  • Tippmann US Army Tango One – Bravo one – Sierra One – 98 et 98 Platinium

Pas Spyder

  • Tous les Spyder
  • Extreme Rage ER3
  • Tous les Piranha
  • Annex Mi1 et Mi2
  • Zen Triton et Orion
  • JT Tac 05 et Tac 05M – JT Stealth – JT Covert
  • Tous les VL sauf Cybrid et Crusader
  • Speedster MG, MG2, CL, Omega
  • Zen High Voltage 2
  • Inspire Havoc – Havoc Tactical

Pas Ion

  • Tous les Smarts parts – Ion – SP1 – SP8 – Vibe – G1 – Envy – Excty

Pas Tibérius

tiberius

  • Tous les Tibérius, et que les Tibérius.

Pas Angel

  • Angel One – Fly – AR:K

 


Les différents internes de canon

La surface interne du canon est ciblée ici: cette dernière peut être lisse ou rayée.

Canon lisse

Bien lisse pour un minimum de frottement. Les marques de canon ont un usinage / polissage / alésage différent – le « honing » en anglais – dont certains sont brevetés par exemple le LAPCO Tru-Bore™ technology.

Canon rayé – Rifled

rifled

Bon. Déjà pour commencer pas de canon rayé sans bille de qualité, car les rayures augmentent grandement les frottements avec la bille, donc de la casse en perspective pour celui qui joue avec des olives. Vous êtes prévenus 😉 Ces canons striés sont ultra performants lorsqu’ils sont associés à de la bille First Strike (bille à ailette), où l’effet de rotation prend de l’ampleur en apportant précision stabilité et portée.

fs

Les rayures sont censés centrer la bille dans le canon grâce à l’air pouvant s’échapper via les rainures et stabiliser son vol par une mise en rotation de cette dernière (pour les rainures type « spiral »). J’ai par contre lu sur un forum que la rotation ferait mauvais ménage avec un projectile rempli de liquide… Je confirme en tout cas qu’un Hammerhead 14′ sur un meca, ça tire droit.

 


Les différents types de canons

 

Le canon Monotube

monotube

Lapco BigShot

Le canon standard. Généralement il s’agit des canons les moins chers car simples et sans fioriture. Pas grand chose à dire, si ce n’est que vu les diamètres de billes courants, j’opterai plus pour un monotube en 0.688 que 0.690.


Le canon à 2 parties : Back & Front

boomstick

Dye BoomStick

Bah oui c’était inévitable. Certains fabricants ont usinés des canons en 2 parties, comme le « Dye BoomStick », avec 2 matériaux différents pour bénéficier des propriétés de chacun des matériaux à chaque étape du tir. De l’acier à l’arrière, nommé le « back », puis aluminium sur la partie avant, le « front ». Logique. Ils suffit ensuite d’avoir un gros portefeuille pour avoir des backs de différents calibres pour s’ajuster au plus près au calibre de la bille. Pas plus petit où ca ne tirera pas droit voir purée 🙁 .


Les canons à insert

inserts

Malette Freak – back – front – inserts

Le principe de l’insert se rapproche du principe du canon en 2 parties : grâce à un petit tube, l’insert (au diamètre variable reconnaissable à sa couleur) que l’on glisse dans le back, on adapte donc son canon au diamètre de sa bille.


Le canon à embase

embase

On tourne autour du pot, c’est làç que tu vois qu’ils se touchent un peu juste pour nous alléger le portefeuille. Une embase c’est un peu comme un back mais en plus court, avec un front par contre beaucoup plus long. Ce que tu enlèves derriere tu le met devant. Je sais pas l’expliquer autrement. Mon explication donne pas envie, mais j’ai une malette Hammerhead dont je ne veux pas me séparer, parce que ca marche bien quand même.


Le canon Flatline

Canon tordu fabriqué par Tippmann qui imprime un effet « backspin » à la bille. Pas un exemple de précision mais il parait que ce canon accroît la portée du tir. Jamais testé mais j’ai un doute…


Le canon APEX

A vrai dire il s’agirait plus d’un embout à positionner en sortie de canon (soit un canon apex Ready, soit via un adaptateur) qui imprime une courbe a la bille, c’est plus simple en video.


Le canon tactique

tactique

Canon monotube avec customisation intégrée, rien à rajouter, du design pour les répliques.

 


Le frein de bouche

frein

Frein de bouche Lapco

Je ne savais pas où en parler donc je l’ai placé à la fin, le frein de bouche c’est le truc que tu mets / visses à la sortie du canon. C’est joli, et ca peut éventuellement aider l’air à ne pas sortir n’importe comment du canon. Ca peux aussi réduire le son lors du tir.


L’anodisation

anodisation

L’anodisation est un traitement de surface disponible sur l’aluminium qui renforce la solidité face à l’usure, la chaleur, la corrosion… De surcroit il permet une customisation des couleurs avec un rendu vraiment top. Plus d’infos sur cet article.


L’alésage

L’alésage est l’opération qui consiste à usiner avec soin la surface intérieure d’un cylindre ou de toute autre pièce creuse. Merci Wikipédia.
Appliqué au paintball il s’agit de prendre un canon monotube et de l’usiner de façon à y mettre des inserts.


Sources d’information

Histoire de citer les sources :

  • http://shadoks-paintball.fr/
  • http://www.scenario-paintball.com/
  • http://www.mcarterbrown.com/
  • http://www.pbnation.com/
  • Facebook Google etc…

Pour conclure, les variations de performance entre canon de bonne manufacture ne sont pas aussi flagrantes qu’entre de la bonne et de la mauvaise bille. Laissez vous avoir par le marketing des vendeurs de canons si cela vous chante, parce que nous devons « rester enfant » (pour citer « pukpuk ») donc faut savoir se faire plaisir, mais rester vigilant sur la qualité de vos billes : tant qu’elles sont bien rondes, des solutions existent pour tirer droit 😉 Et faites attention à avoir un diamètre de bille au plus proche de votre canon et mais toujours inférieur, sinon c’est des vaisseaux de StarWars qui sortiront de votre canon ou de la purée…

2017-05-31T10:11:08+00:00 Mots-clés : , , |