Régler le SweetSpot de votre lanceur pompe

Foxito Paintball://Régler le SweetSpot de votre lanceur pompe

Bueno, ca fait longtemps que je vous ai pas mis en ligne un tuto, donc ca part de là. Nouveau dans le monde du pompe (le « paintball » de ceux qui visent – allez y insultez moi xD), j’ai été confronté aux réglages, et comme souvent toujours, rien de dispo en français, et pas de tuto etc… donc voici un petit protocole à suivre pour régler son pompe , son ivg (vis de veloc) et son regulateur de façon à obtenir une constance dans la vélocité, pour atteindre ce fameux point de sweetspotting.

SweetSpot ?

Allez un peu de théorique : la valve du lanceur se ferme « automatiquement » avec la pression exercée sur la valve d’un coté (pression issue du ressort de valve et de la pression d’air dans la chambre), et s’ouvre de l’autre coté par la pression exercée par le marteau lorsque qu’il frappe la valve (valve qui s’ouvre une certaine durée, nommée Dwell qui parlera plus a certains). En toute logique, lorsque l’on augmente le débit d’air du regul, on augmente la vélocité. Mais jusqu’à un certain point, car une pression trop forte va en quelque sorte empecher la valve de s’ouvrir complètement/normalement et laissera donc passer moins d’air >> vélocité qui baisse. Voici un exemple avec des chiffres purement arbitraires :

  • pression à 100psi = vélocité à 150fps
  • pression à 120psi = vélocité à 185fps
  • pression à 150psi = vélocité à 240fps
  • pression à 180psi = vélocité à 280fps
  • pression à 200psi = vélocité à 260fps

Donc on peut dire que le sweetspot se situe entre 170 et 190 psi.

Le SweetSpot définit cet intervalle où les forces de pression de chaque coté de la valve sont au mieux ajustées. C’est le moment où ton régul, ta valve et tes ressorts font l’amour ensemble.
A noter que l’on ne parle pas ici d’assouplir la pompe du lanceur : pour assouplir votre pompe, cela se situe plus au niveau des ressorts à changer pour des plus souples (ca serait cool un article la dessus…). Par contre, comme les ressorts influencent ces pressions en amont et en aval de la valve, changer les ressorts influence le sweetspot. Normal, tu changes les pressions tu changes le sweetspot, c’pas compliqué.

sweetspot

Et sinon on fait quoi comment ?

Voici une méthode classique qui fonctionnera dans une bonne majorité de cas / lanceurs type Empire Sniper, cocker, etc… Cette méthode vous demandera de l’air, un peu de temps et de billes mais il faut ce qu’il faut pour régler son marqueur aux petits oignons :

  1. Ajustez votre IVG (vis au cul du tube du bas, souvent derrière le ressort du marteau) : dévissez au maximum sans l’enlever, et revissez 3 tours.
  2. Fermez le regulateur : vissez sa vis au max
  3. Mettez le marqueur sous air : normalement pas de fuite, vu que l’air ne passe pas dans le regul
  4. Devissez la vis du régulateur d’un quart de tour et tirez 3 coups (repetez cette operation jusqu’a ce que vous pensez pouvoir tirer une bille)
  5. Mettez un loader, un masque, recuperez le chroni Virtue Clock de votre pote qui a investi intelligemment, chargez en billes, tirez 3 coups puis prenez la velocité sur le 4eme tir. Répétez l’operation jusqu’à atteindre une velocité acceptable ou que la vélocité se mettent à descendre.
    Exemple: si le 4eme tir part a 220fps, devissez au regul d’un quart de tour, tirez 3 coups et re-checkez la vélocité, le tir devrait partir plus fort (230 par exemple) et repetez l’operation jusqu’a atteindre le réglage optimal, le sweetspot comme les anglais l’appellent. Au moment où vous allez devisser la vis du régul (donc augmenter la pression au mano) ET que votre velocité va commencer à descendre, et bien c’est que vous avez deja dépasser ce réglage optimal, donc revissez la vis de régul d’un quart de tour si vous constatez une velocité qui descend. Si quand vous etes a ce point votre véloc se trouve au environ de 280fps, vous avez du bol, vous avez un lanceur « consistant » dans son ensemble.
  6. Ajustez l’IVG pour vous mettre au FPS souhaité / optimal. Je précise optimal pour ceux qui pense que « tant que la bille ne casse pas on peut monter les fps ». Pensez aussi à votre précision : au dela d’une certaine vélocité (fonction de votre marqueur / canon / bille / climat) vous allez tirer plus fort (on pourrait penser plus loin) mais vous allez perdre en précision. alors déjà qu’au pompe, on est un brin handicapé niveau boulassage, si en plus on joue au con avec la précision du tir…
  7. Si vous êtes à cette étape, c’est que le marqueur est réglé aux petits oignons confits 😉 Well done, il est l’heure de faire une big game au pompe

ATTENTION : après chaque manipulation de la vis du régulateur, pensez bien a tirer 3-4 fois pour chambrer la bonne quantité d’air dans votre régul.

Comme je l’ai précisé au début, je suis encore en mode apprentissage sur les pompes, donc j’ai fait valider cette méthode par les dinosaures chez les shadoks et par quelques contacts qui se touchent bien en réglages 😉

 

PS: comme d’hab, les articles / tuto ne sont pas figés, n’hésitez surtout pas a m’envoyer vos remarques updates etc, je corrigerai /ajouterai vos soluces 😉

2018-02-13T09:39:58+00:00 Mots-clés : , |

À propos de l'auteur :

Joueur de Paintball en Ardèche (Vallon-Pont-d'Arc) et dans l'Hérault (Montpellier), j'édite ce blog par passion pour le paintball. N'hésitez pas à me contacter !