Zoom sur le paintball féminin

Foxito Paintball://Zoom sur le paintball féminin
  • paintball féminin

Un peu d’éclairage sur le paintball féminin, parce qu’il existe peu de contenu frais et qu’on est pas un sport de gros beauf… Le paintball c’est un sport mixte 😉

Le paintball et les filles

On croise des filles sur les terrains, au bord des terrains, qui gèrent des terrains et on ne parle que des tontons, jamais des tatas…

Alors pour leur donner la parole : je suis allé vous chercher des actrices du paintball, et je leur ai posé la question suivante :  » t’es une fille (on sait jamais… on vit une époque incroyable), tu connais bien le Paintball, donc racontes moi ta life de paintballeuse : ce que tu kiffes en tant que fille, et ce qui serait dommageable/critiquable, toujours avec une vue féminine 😉 »

maiwen

Maïwen S.
Joueuse de paintball sportif - moins de 16

Ça fait quelques années que je fait du paintball je me suis deja retrouvée sur un terrain entourée que de garçon mais aussi que de filles ou un mélange des deux c’est un sport mixte et on se respecte les uns les autres. Jouer avec des filles est tout aussi palpitant que de jouer avec des garçons.

Mais la petite touche que je préfère c’est quand les adversaires qui sont uniquement dès garçons ont peur de perdre contre des filles, ou veulent tous simplement montrer qu’ils sont meilleurs ça arrive de temps en temps mais ça reste rare.

Moi je ne me préoccupe pas de savoir si en face se sont des filles ou des garçons on se donne à fond sur le terrain et on en profite.

Alors il y a pas de paintball féminin ou masculin, il y a le paintball mixte on s’entraide tous sur le terrain comme dans les pits fille ou garçon cela n’a pas d’importance une équipe est une équipe et c’est ça la magie du paintball.

Joueuse Camo

Judith A.
Joueuse de paintball loisirs

Je me sens pas LA fille sur le terrain ou pendant les pauses. Donc pour moi, ça va, il regne un très bon esprit 😉

Les mecs sont cools, pas relou et y a vachement d entraide si tu as un soucis technique ( type réglage du lanceur etc…)

Le mauvais côté d être une fille : dès qu’un collègue se prend une bille dans le cul c est forcément toi !!!

Véronique Bataille
Arbitre & Joueuse de Paintball Sportif

Il y a plus de 10 ans, atterrir en tant que femme dans un monde exclusivement masculin tel que le paintball était un réel défi personnel. A l’époque, les filles sur un tournoi de l’ampleur du millénium ne représentaient qu’une infime partie de la population.
Il fallait trouver sa place parmi tous ces mâles dont certains ne supportaient pas la simple idée de perdre face à la gent féminine et parvenir à se faire respecter d’abord en tant que joueuse mais encore plus, en tant qu’arbitre.

Petit à petit, de plus en plus de filles sont apparues sur et aux abords des terrains, à tel point que désormais, des équipes nationales féminines s’affrontent chaque année au même titre que les équipes masculines. Les équipes exclusivement féminines à l’instar des Fat Ladys, des Harpies, des Poison Ivy ou encore des Lady Carnage pour ne citer qu’elles, ont beaucoup de mal à perdurer par manque de réserve de joueuses, mais la plupart de ces équipes ont marqué les esprits par leur capacité à s’adapter à notre sport et à s’imposer en tant que telles sur les terrains. Nous avons l’immense chance de pratiquer un sport où le règlement autorise à opposer ou au contraire à associer les 2 sexes au sein d’une équipe. Pour avoir joué à la fois exclusivement avec des garçons et avec des filles, je peux vous dire que le rapport est totalement différent. Entourée de « mâles », on se sent portée et l’envie d’être au même rang qu’eux nous incite à repousser nos limites. En tant que fille, on DOIT faire sa place dans l’équipe et on s’en donne les moyens. Enfin, en tant qu’arbitre, je dois bien avouer que les premières compétitions ont parfois été difficiles. Les joueurs m’ont testée et psychologiquement, il faut prendre sur soi et assumer ses décisions, quel que soit le joueur concerné et l’enjeu du match. Bien entendu, nous ne sommes pas des machines et bien entendu, il nous arrive de commettre des erreurs, mais au fil du temps, je pense avoir obtenu le respect de la plupart des joueurs. J’aime arbitrer, ce n’est pas une légende ni du masochisme, juste une autre manière d’aborder notre sport. Les conditions sont parfois pénibles (météo, plannings, fatigue, douleur…), mais au bout du compte, c’est à chaque fois une expérience unique.

Nous avons pu mettre en place au fil du temps une réelle équipe d’arbitrage, la troisième équipe sur le terrain, devenue comme une famille au final. Nous avons appris à travailler ensemble et les joueurs qui nous connaissent bien nous font désormais confiance, ce qui est un très bon point pour nous.

photographe paintball

Véronique
Photographe de paintball

Je suis arrivée dans le paintball un peu par hasard d’abord quelques clichés à l’extérieur des terrains puis ensuite sur les terrains.
Ma vision extérieure en tant que photographe, c’est que pour un sport mixte les filles sont très peu représentées : il y a très peu d’équipe 100% filles. Il n’y a par exemple aucune joueuse dans ma ligue (Centre).
Je trouve dommage que le côté féminin ne soit pas plus mis en avant et que les marques ne fassent pas d’équipements adaptés aux filles.
Heureusement grâce aux joueurs, le rose est de plus en plus présent sur les terrains 🙂

Et pour conclure, je pense que le paintball féminin est super beau à regarder (et en plus voir une fille mettre des « branlés  » à des hommes ça n’a pas de prix !)

Virginie Devillers
Gérante d'un terrain de paintball

L’aventure à commencé quand j’ai rencontré mon mari, avant l’heure je ne connaissais pas le paintball… De fil en aiguille de le suivre sur les petits évènements, l’envie de m’investir dans le monde du paintball a grandi.

Après deux années de visite du millénium entant que spectatrice, j’ai décidé de me lancer dans la création d’une entreprise sous le statut d’auto-entrepreneur sur le net. Beaucoup de joueurs loisir dans la région, se déplaçait pour voir les produits, mais a domicile, cela devient une petite contrainte familiale.

J’ai décidé d’un commun accord avec mon conjoint de créer un shop en agrandissant notre garage, celui-ci devient rapidement trop petit, vu l’influence dans la région. Et après beaucoup de demandes de joueurs, j’ai décidé de chercher un terrain pour pouvoir proposer de la location et en même temps pouvoir installer le shop sur le site.

Après de nombreuses recherches et demandes auprès des communes, un accord fut trouvé par une commune pour acquérir un terrain. De là est sortie de terre, 2 terrains de locations, un terrain de speedball, une équipe résidente a l’année qui m’aide beaucoup pour l’entretien et d’autres activités annexe. Je me suis entre temps investi au cœur de la fédération française de paintball et organisé en 2013 les championnats de France.

Pour moi, avoir connu le monde du paintball est un bonheur tous les jours, tant de suivre la passion première de mon conjoint mais de rencontrer tous les jours de nouvelles personnes qui viennent s’amuser, prendre du plaisir, le contact des personnes qui viennent passer un bon moment et repartent avec le sourire, est toujours agréable.

Conclusion

Elles sont de plus en plus nombreuses, autant sur le terrain que dehors du terrain et tant mieux pour notre Paintball.

Je vais même aller un petit peu plus loin pour flatter ces dames : notre sport a besoin d’elles, elles apportent une vision différente et toutes leurs observations sont bonnes à prendre. Imaginons qu’un certain ministère visionne un jour une video d’un CDF avec une équipe féminine U16, je crois que l’argument du sport de guerre fera un joli pshhhhhhiiit comme un Milsig tout neuf 😉

Et après Baaaam à nous les Xgames (les JO c’est chiant à mourrir …)

#GOGIRLS

2018-05-20T09:19:50+00:00

À propos de l'auteur :

Joueur de Paintball en Ardèche (Vallon-Pont-d'Arc) et dans l'Hérault (Montpellier), j'édite ce blog par passion pour le paintball. N'hésitez pas à me contacter !